Ce qu’il faut savoir sur les jouets érotiques

Certains disent qu’ils n’ont jamais entendu parler des boules de Geisha ou des bagues vibrantes, tandis que d’autres admettent qu’ils utilisent des jouets sexuels pour donner du sel au couple et, selon la recherche, une femme sur cinq les utilise au sein de leur couple.

Quelle que soit la raison pour laquelle les gens essaient d’utiliser ces jeux érotiques, il est important de savoir un certain nombre de choses.

« Jouets dangereux » Aujourd’hui, il n’y a plus de limites aux plaisirs vécus de façon ludique : des vibromasseurs qui peuvent être connectés au téléphone portable, aux bijoux de sein en passant par les canards vibrants, il est presque impossible de ne pas trouver ce que vous recherchez.
Mais il est important de savoir que les jouets sexuels exigent de l’habileté et de la familiarité et, si vous ne voulez pas risquer de vous blesser, vous devez les utiliser progressivement et délicatement. Ce n’est qu’après avoir acquis un niveau d’expérience adéquat que vous pourrez vous faire plaisir. Nous recommandons une extrême prudence, en particulier lors de l’utilisation d’objets qui empêchent l’autre de bouger ou de parler, qui impliquent sa lucidité mentale ou des fonctions vitales telles que la respiration. En général, l’utilisation de cordes, de cravates, de bandages n’est pas recommandée, surtout chez ceux qui souffrent d’anxiété, de panique et ceux qui n’ont pas un contrôle émotionnel adéquat.

Méfiez-vous des allergies

Quand nous voulons ajouter un peu de sel au sexe et acheter des sex toys, il est préférable de se tourner vers des boutiques connues ou des sites certifiés. Le choix est vraiment large mais redoublez d’attention si vous souffrez d’allergies ou si vous avez une peau très sensible. Pensez à lubrifier vos jouets avec les huiles appropriées et à choisir des matériaux délicats, le silicone, par exemple, est hypoallergénique, tandis que la gelée est très flexible et ne nécessite pas de désinfection.
Attention au plastique : selon certaines enquêtes, 7 jouets sexuels sur 8 contiennent des phtalates, des composés chimiques ajoutés pour donner plus de douceur, mais sont toxiques.
En termes de sécurité, les objets en métal, en plastique rigide et en élastomère sont préférables, tandis qu’une attention particulière doit être portée au verre, à la céramique ou aux matériaux qui peuvent se briser. Il est également important de bien laver les « jouets » avant et après utilisation avec de l’eau tiède et du savon.

Ce n’est pas une obsession

Les jouets érotiques ne sont pas un signe de perversion s’ils sont utilisés correctement. Cependant, ils ne doivent pas devenir un substitut au partenaire et le corps de l’autre doit continuer à donner les mêmes émotions avec ou sans l’aide d’accessoires. Si vous réalisez que le contact peau à peau et les caresses manuelles sont affectés par ces habitudes, il est préférable d’arrêter, car il y a un risque que l’autre personne se sente utilisée.
Enfin, rappelez-vous que ces jouets devraient être utilisés dans des moments intimes choisis, parce que même le plus agréable des jeux à long terme peut fatiguer.

La formule pour un orgasme parfait
Lubrifiant vaginal : à quoi sert vraiment un lubrifiant vaginal ?